Please reload

Posts Récents
Posts à l'affiche

J'ai peur de changer... ou quand la chenille devient papillon.

April 27, 2018

Changer est effrayant. Devenir soi-même est apeurant. Briller de tout son potentiel est terrorisant. Je vous assure…J’en ai mille preuves pour un homme ou pour une femme. Mais savez-vous pourquoi ? Quitter un job, un petit ami, une habitude, mais aussi devenir indépendant, gagner plus d'argent, réussir pleinement peut donner l’impression parfois d’être un vrai saut dans le vide.

La peur n'est pas "réelle" c'est le fruit de vos pensées. Attention, comprenez-moi bien ! le danger est réel mais la peur est souvent le fruit de notre imagination et de nos pensées.

Sauf que ces pensées induisent des ressentis et que ces ressentis signifient des réactions "chimiques" dans votre corps. Production de différentes hormones ( sérotonine, ocytocine...) dont votre corps devient habitué pour ne pas dire accro. Votre corps devient donc habitué à son "milieu chimique" quel qu'il soit. Si vous baignez dans le stress, la colère, la déprime...il connaît cet "ambiance chimique" et n'a pas très envie d'en changer. 

Quel Bonheur de lire certains retours, certains commentaires de mes clients mais surtout de voir leurs succès et leurs évolutions au fil des semaines même si parfois ça passe par de drôles d’états…

Imaginez la chenille qui devient papillon. Imaginez la puissance de la transformation physique, chimique, biologique,… Pour un accomplissement, une réalisation, un envol.

Après un atelier ou même parfois une séance, certains vivent littéralement une mue…une refonte, une reconnexion avec eux-mêmes. Parfois c’est effrayant, rarement douloureux, TOUJOURS salvateur et pour un mieux à court ou moyen terme voir carrément une révolution ( Rêve Evolution )

Il faut du courage, un peu, beaucoup…pour, comme disait un de mes maîtres, « mourir et renaître à soi-même », sortir de la « zone de confort » diraient d’autres.

Quel plaisir de voir ces visages changer, ces corps s’harmoniser (entendez : être plus en forme, plus en paix, moins douloureux, moins en conflit…), quelle joie de voir ces personnes trouver leur place : dans un couple, dans un job, dans leur corps, dans leur vie…

Le bonheur c’est le chemin…et parfois le chemin est rude…et nous paraît « escarpé ». Mais finalement si le chemin est rude il suffit parfois d'une bonne paire de chaussures, d'un bâton de marche...d'un coup de pouce. Je suis heureux d’avoir le plaisir de partager, côtoyer, accompagner ces chemins de vie si différents, année après année. Je suis reconnaissant pour la confiance qui m’est octroyée. Je suis admiratif de la beauté, la force, l’harmonie, la santé et la complétude qui émergent d’un être qui « se laisse être ».

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-moi
Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square